Découvrez les 1001 Secrets sur le Thé de Lydia Gautier

1001 Secrets sur le Thé - Une Mademoiselle Thé

En septembre, paraissait le dernier ouvrage autour du Thé de Lydia Gautier, notre experte-thé nationale. Il y a quelques mois de cela, Lydia Gautier me proposait de participer à cette aventure et je devais garder le secret ; secret dévoilé dans 1001 Secrets sur le Thé aux Editions Prat.

Ingénieur agronome, Lydia Gautier met ses connaissances et surtout sa passion au service du thé depuis 17 ans. Celles et ceux qui la côtoient lui reconnaissent cette douceur, cette humilité, cette sincérité  et cette délicatesse qui se devinent dans ses livres et ses créations théinées. A l’heure où j’écris ces lignes, une très bonne nouvelle vient saluer le travail de Lydia Gautier. 1001 Secrets de Thé a reçu le titre de Meilleur Livre sur le Thé décerné par les Gourmands Awards 2012. 1001 Secret de Thé intègre donc la compétition internationale de ce concours. Les prix seront remis le 23 février 2013 au Carrousel du Louvre pendant le Festival du livre culinaire. Croisons les doigts ! Ce livre sera également présenté aux visiteurs de la Bibliothèque du Centre Pompidou en février et mars 2013.

En attendant, je vous propose d’en savoir plus sur ce livre au fil de cette  interview de Lydia Gautier.

Mademoiselle Thé : Lydia, votre bibliographie autour du Thé * est très certainement la plus dense que je connaisse. Pourquoi un nouveau livre?

Lydia Gautier : Effectivement, il pouvait s’agir d’un « énième » livre autour du Thé d’autant que mon précédent ouvrage La Thé Box ne date que de 2010. Je ne pensais pas en écrire un autre si rapidement avant que la maison d’édition Prat ne me propose la collection « 1001 Secrets ». Ce format est attirant, le style est différent de tout ce que j’avais pu faire jusqu’alors. Une multitude de petits secrets qui me demandait d’écrire autrement, de façon plus synthétique et qui correspond davantage aux attentes des lecteurs d’aujourd’hui, je pense.

 

Mademoiselle Thé : En quoi 1001 Secrets sur le Thé diffère de vos précédents ouvrages et des ouvrages sur le Thé en général ?

Lydia Gautier : J’ai eu la chance de pouvoir inviter des personnalités, blogueurs, bloggeuses et grands chefs qui m’ont confié leur recette autour du Thé. Je souhaitais vraiment réunir des personnes avec qui je partage quelque chose de fort, avec qui j’ai des affinités. Une soixantaine de recettes compose ce chapitre « Mon Carnet de Recettes Au Thé » signées Pierre Hermé, Patrick Roger, Christophe Felder, Christine Ferber, Eric Trochon Meilleur Ouvrier de France 2011, Benoit Nicolas de l’Ecole Ferrandi, Patrick Loustalot-Barbé de Tea Thé Tcha, Fernando Castellon, Paul-Eric Frossard, Virginie Guitard, François Pasteau, Laurence Alemanno, Katrin Rougeventre de la Maison de Thé George Cannon, Olivier Leclerc de Tamayura, Chajin, Jugetsudo, Workshop Issé , Olivier Schneider spécialiste en Puerh et… Mademoiselle Thé !

Inédit pour moi et j’y pensais depuis longtemps : j’ai voulu présenter des recettes cosmétiques à base de thé. J’ai demandé à Aroma-Zone® de m’aider dans cette démarche de réalisation de cosmétiques « Faits Maison » à base de thés bio blanc, vert, bleu-vert, rouge et noir.

J’ai également développé un Eventail des Flaveurs de Thé©, un outil à la fois esthétique et pédagogique pour comprendre la relation entre couleurs de thé et l’univers de dégustation : la combinaison du goût, de l’odorat et du toucher.

 

Mademoiselle Thé : Lydia, avez-vous une anecdote, à l’occasion de la création de 1001 Secrets sur le Thé, à partager ?

Lydia Gautier : Je pourrais parler de chacune des dégustations avec des Nez, des chocolatiers, des Grands Chefs. Difficile de décrire tous ces feeling autour du thé, chaque moment est une anecdote ! J’ai été très surprise de découvrir à quel point chacun avait son propre univers de goûts. Certains adoraient les Puer, d’autres les mettaient immédiatement de côté ou préféraient d’autres champs aromatiques. Mais cela restera un secret !

 

Alors que nous discutions avec Lydia Gautier de la façon de vous faire découvrir ce livre, une idée nous est venue : « Racontez nous votre Secret de Thé !». Lydia Gautier vous offre, à cette occasion,  2 ouvrages dédicacés ! Une démarche proche des gens qui lui ressemble tant.

Il reste de la magie de Noël dans l’air ! Pour remporter l’un de ces 2 ouvrages « 1001 Secrets sur le Thé » dédicacés par Lydia Gautier :

1°) Laissez un commentaire en bas de cet article en répondant à la question « Quel est votre Secret de Thé ? ». Il peut s’agir d’un moment précis autour du thé, d’un truc, d’une astuce…

2°) Le commentaire de l’un/l’une d’entre vous sera désigné par tirage au sort. Le gagnant de ce tirage au sort recevra le livre « 1001 Secrets sur le Thé » dédicacé par Lydia Gautier

3°) Le commentaire qui aura retenu l’attention de Lydia Gautier et de moi-même permettra à son auteur de recevoir également livre « 1001 Secrets sur le Thé » dédicacé. Vous pourrez également laisser vos commentaires :

sur la page Facebook de Mademoiselle Thé

ou encore sous la photo du livre 1001 Secrets sur le Thé du compte Instagram de Mademoiselle Thé.

4°) Vous avez jusqu’au vendredi 4 janvier 2013 minuit (heure de Paris) pour participer. Vous devez disposer d’une adresse postale en France Métropolitaine. Une seule participation par personne sera acceptée.

Pour celles et ceux qui ne peuvent pas attendre (!), je vous propose de retrouver ce livre dans toutes les bonnes librairies. Je l’ai également vu chez Nature et Découvertes ainsi qu’au Musée Guimet à Paris (une bonne occasion pour aller voir l’exposition du le Thé !) ou encore dans l’une des boutiques des Comptoirs Richard. Si vous passez par celle de la Rue du Cherche Midi à Paris vous m’y croiserez peut-être. J’adore m’y arrêter pour siroter un thé voire un café (et oui !). J’adore l’accueil de l’équipe de cette boutique !

Vous pouvez également acheter ce livre en ligne sur le site de Lydia Gautier.

Bon Thé, bonne lecture, bonnes fêtes de fin d’année !

 

 

*Bibliographie de Lydia Gautier

1001 Secrets sur le Thé, éd. Prat, septembre 2012, France

Teabox : rituels et musiques du monde autour du thé, en collaboration avec le label de musiques du monde Metis Records, éd. Lamartinière, octobre 2010, France

Le thé, arômes et saveurs du monde, photographe Jean-François Mallet, éd. Aubanel, octobre 2005, France

Tea : aromas and flavors all around the world, photographe Jean-François Mallet, éd. Chronicle Books, septembre 2006, USA

Le thé collection Produits, photographe Jean-François Mallet, éd. Aubanel, septembre 2006, France

Thés et Mets. Subtiles alliances, co auteur et photographe Jean-François Mallet, éd. Aubanel, octobre 2008, France

Le coffret du dégustateur de thé, photographe Jean-François Mallet, éd. Aubanel, octobre 2008, France

Le Vrai goût du Mali, photographe Jean-François Mallet, éd. Hermé, septembre 2006, France

Plaisirs du Thé de Lydia Gautier et Coco Tassel, éd. Paja, avril 2007, France

Plaisirs du Café de Lydia Gautier et Coco Tassel, éd. Paja, oct 2007, France

Plaisirs du Chocolat de Lydia Gautier et Coco Tassel, éd. Paja, oct 2007, France

Plaisirs du Bonbon de Lydia Gautier et Coco Tassel, éd. Paja, janv 2008, France

L’Art du Thé au Japon, La Matinée des Autres, France Culture, 1ère diffusion le 27 novembre 2001

 

Crédits Photos : Photo de Lydia Gautier issu du site de Lydia Gautier. Les autres photos sont des prises de vues de Mademoiselle Thé de l’ouvrage 1001 Secrets sur le Thé 

Résultat du concours : 

Le premier gagnant de ce concours est « Quenotte » qui a été désigné par tirage au sort (extension « Comment Contest de WordPress). Bravo! Vous avez gagné un exemplaire dédicacé de « 1001 Secrets sur le Thé » par Lydia Gautier.

Nous avons étudié attentivement tous les commentaires laissés ici,  sur facebook ou encore sur instagram. Lydia Gautier et moi-même avons désigné le second gagnant (nous aurions adoré en désigner plusieurs tant vos commentaires étaient sincères et signe de partage). Michèle, de Potions et Chaudron, remporte le second livre dédicacé. Son secret de Thé est un savon au thé blanc qu’elle confectionne elle-même. Je vous laisse découvrir son secret en cliquant sur ce lien.

A nouveau, merci à tous pour votre participation et votre fidélité à Mademoiselle Thé. Un grand merci à Lydia Gautier avec qui je prends toujours autant de plaisir à parler de thé et aux Editions Prat pour ces beaux ouvrages.

Rendez-vous sur Hellocoton !
You can leave a response, or trackback from your own site.

30 Responses to “Découvrez les 1001 Secrets sur le Thé de Lydia Gautier”

  1. kathia(m) dit :

    Bonjour en fait c’est d’appliquer un sachet de thé dont je me suis servis de préference froid sur la paupière pour les decongestionner :)
    Merci pour ce super concours et de bonnes fêtes de fin d années ;)

  2. Psycho dit :

    Mon secret, je vous le livre, mais chut… C’est un vrai secret… Avant, quand Clinty et Psycho communiquaient via messagerie sur un site web de consommateurs, elle lui disait qu’elle était fan de thé et lui répondait ne jurer que ma le café. Dans un coin de sa tête, elle se disait qu’il n’avait pas dû être correctement initié. Elle se prenait même à songer à quels thés lui faire découvrir pour le convaincre… Trois ans plus tard, Clinty et Psycho se sont rencontrés, sont tombés amoureux et vivent ensemble. Il a quitté sa ville pour elle. Le soir, tous les deux, dans leur nid douillet, ils partagent des « moments thés »…
    « On se fait un moment thé bébé ? »
    « Ok, je te laisse choisir, je veux un thé doux et gourmand… »
    Il est initié. C’est devenu un rituel « à eux ».

    Merci de me permettre,si la chance me sourit, de poursuivre ce parcours initiatique en duo avec ce joli livre !

  3. quenotte dit :

    C’est de faire et de partager le cake au thé matcha et framboises,toujours surprenant par les couleurs et son parfum si particulier.

  4. Pauline dit :

    Mon secret de thé… c’est le pouvoir qu’il peut avoir sur nos vies.
    J’ai découvert le thé en m’intéressant aux habitants de Okinawa, et sans que je ne m’y attende il a bouleversé mes habitudes, mon alimentation, mon regard sur ce qui m’entoure…
    La recette est simple : il suffit de le laisser couler une fois dans notre tasse pour qu’il nous ouvre les portes d’un nouvel univers…en nous!
    Mais chut…! ;)

  5. Sothe dit :

    Mon secret de thé est plus une cachoterie qui a donné lieu à un quiproquo qui a duré plus de vingt cinq ans et jusqu’à il y a une semaine…
    J’ai toujours été fasciné par le thé que buvait ma maman quand j’étais petite.
    Comme l’alcool, je n’y avais pas droit et il avait le pouvoir de transformer l’humeur des adultes qui devenaient plus calmes. Il y avait aussi ce rituel de préparation… J’associais donc ce breuvage à un décontractant quasi magique.
    Un jour, vers mes 10/11 ans, je découvre dans l’armoire une jolie boite avec une boule compressée dedans. Je demande pleine de curiosité ce que c’est à ma maman. Elle me prend la boite des mains, la referme vite, me dit que ce n’est pas pour moi et la range deux étagères au dessus. Armée d’un tabouret, je reviens plus tard l’examiner au calme: un petit trou en dessous, une odeur exotique, des herbes séchées qui s’effritent… J’ai pensé à un thé mais la réaction gênée de ma mère lui a donné une propriété peu avouable. Pendant longtemps je me suis imaginée ma maman droguée à un dérivé d’opium.
    Jusqu’au jour où l’on m’a fait découvrir le pu’er…
    J’en ai, depuis, pas mal consommé. Au point d’en être presque dépendante…
    La semaine dernière, j’en ai apporté à ma maman, pensant lui faire plaisir, où au fin fond de sa campagne, cela ne doit pas exister.
    Elle a regardé cette boule avec étonnement. Elle ne savait pas de quoi il s’agissait.
    Je le lui ai dit, ainsi que mon souvenir de petite fille.
    Dans un grand rire, elle m’a expliqué qu’elle avait trouvé ça tellement mauvais à l’époque qu’elle l’avait simplement éloigné pour pas que je ne sois tentée.
    Aujourd’hui, je me demande si j’aurais tant bu de pu’er si j’avais mieux compris.

  6. drkrokodile dit :

    Mon secret thé ? Je dirais que ce n’est pas un secret de thé mais de la magie venu du thé. Qui pourrait croire qu’on arrive par une simple tasse à convertir ceux qui n’y voit que de l’eau chaude ? J’ai converti ma famille au thé, mon chéri s’y est mis alors qu’il ne voyait que les horribles sachets jaunes d’une certaine marque… J’ai par un très bon Rooibos réussi à convertir le fiancé d’une amie.
    Et, quel plaisir s’est finalement de retrouver toutes ses personnes, à divers moments de l’année selon les possibilités de chacun, pour savourer une tasse de thé !

    C’est ça la magie du thé, convertir des gens au thé et passer ensuite de bon moment avec eux autour d’une tasse =)

  7. michele dit :

    Mon ou plutôt mes secrets de thé c’est d’en utiliser au quotidien pour tout!

    - En boire bien sûr : Du oolong pour le plaisir, du Pu Erh pour le cholestérol ou les excès de table
    - Verser l’excédent de thé froid dans le pot de ma fougère qui se porte à merveille
    - Allonger ma sauce tomate avec un peu d’infusion de thé vert
    - Utiliser de l’huile de camélia le soir sur le visage
    - Et … tout dernièrement de me fabriquer un joli savon au thé blanc :
    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2012/10/17/25116607.html

    Merci pour votre blog que je lis avec plaisir.

  8. Manon dit :

    Mon secret de thé…je dirais que c’est de faire decouvrir a une amie le gout du « vrai » thé,sans sucre,sans lait et uniquement en vrac.
    C’est aussi d’avoir achetée une bouilloire nomade car je me suis rendu compte que je ne pouvais me passer de « mon » thé lors de week-end ou vacances et ne voulais pas payer 5euros pour un thé en sachet de marque lambda a la saveur médiocre,d’ou mon désin-thé-rêt!!
    Ou encore servir une recette en contenant sans que les invités ne le sachent..surprise garanti!
    Bonnes Fetes!

  9. nath dit :

    Mon secret thé, c’est de le partager avec ma fille … au lieu de ‘sauter’ sur sa chaise elle reste attentive et le boit doucement.

  10. Julie dit :

    Mon secret de thé est un secret de préparation pour avoir un thé doux juste comme il faut.
    Avant de verser l’eau chaude sur le thé, je le passe dans un premier temps sous l’eau froide quelques secondes, pour éviter qu’il ne brûle si je laisse l’eau chauffer trop fort !

  11. pénélope dit :

    Mon secret de thé est de faire partager mon amour pour ce breuvage céleste aux personnes qui m’entourent. A commencer par mon papa, grand adepte du café qui désormais pioche chaque jour un thé du moment : noir, vert, parfumé … en pensant à moi qui suis loin !!!
    Un secret à tout moment de la journée, un instant qui procure du bonheur, une pause thé pour se ressourcer.
    Voilà le secret du thé selon moi, il permet de nous réunir même si les km nous séparent !

  12. Pivoine dit :

    Même si pour moi le thé ne peut être en sachet, je garde celui que je préfère des thébox que je mets dans mon sac à main pour être « autonome » quand en réunion en dehors de mon bureau, je puisse boire mon thé quand tout le monde se voit offrir du café ! Et quand je me déplace à l’hôtel, j’emmène mon serpentin qui une fois branché chauffe l’eau d’un mug :) Ainsi, j’ai toujours une solution de secours, partageable si nécessaire !

  13. mireille marcel dit :

    mon secret the a moi n’est pas un secret, c’est un art de vivre, il fait partie de ma vie, il m’apporte du bien etre quand tout va mal, mais aussi quand tout va bien… mais c’est surtout mes meilleurs moments de partage autour d’une tasse de bon the….

  14. MagGalette dit :

    Mon « secret » est un geste quotidien tout simple : appliquer un coton imbibé de thé (infusé) sur mon visage avant de mettre une crème protectrice (ex. Beurre de karité).
    Ce geste – je le fais l’hiver, car je ne supporte pas trop l’eau seule ou les solutions lavantes sur mon visage. Et puis c’est plus rapide!
    C’est en regardant un reportage sur les Mongoles à l’âge de 14 ans, que j’ai vu une mère « débarbouiller » le visage de ses enfants avec un fond de thé…

  15. Pivoine dit :

    C’est le « thé Jean-Marc » ! En effet, un ami (Jean Marc donc) m’a fait du thé il y a quelques années (dans une Bodum bien sûr :) ). Puis, comme nous souhaitions en reprendre, il a simplement reversé de l’eau sur les feuilles de la première infusion. Nous avons ainsi eu un nouveau thé, avec de nouvelles subtili-thés ! Depuis, quand je veux réinfuser plusieurs fois les feuilles, je dis que je me fais un « thé Jean-Marc » !

  16. BBprincesse dit :

    Mon « secret » est de faire partager ma passion du thé en faisant sentir différentes catégories de thé à la personne non-initiée : fleuri, fruité, épicé… et en fonction de ses réactions, de lui concocter un thé qu’elle appréciera à coup sûr!

  17. Axelle dit :

    Bonsoir,

    Mon secret c’est un lieu où j’ai découvert le thé à travers 2 passionnés, mari et femme, qui ont ouvert dans notre petit village un salon douillet, reposant, où les odeurs, les arômes subtils des différents mélanges font écho à la gentillesse des propriétaires : « l’esprit gourmand », boutique qui porte si bien son nom, un lieu où chaque thé devient quasiment un breuvage magique quand il est préparé avec autant d’amour.

  18. Bonjour,

    À chaque thé son récipient! Pour le thé vert, le déguster dans une récipient à large ouverture et transparent :
    ainsi il est possible d’humer les arômes tout en dégusant les saveurs et la transparence du contenant nous permet d’apprécier l’intensité de sa couleur !

    Louise st-Laurent
    Québec,Qc.

  19. Anne vi dit :

    Bonsoir, merci pour ce jeu!
    Mon secret de thé est double : il s’agit du plaisir de se préparer le matin ou dans l’après-midi un bon thé (thé vert parfumé, genmaicha, Yunnan…) dans la théière importée du Japon que m’a offert mon compagnon il y a quelques années, un véritable moment de plénitude, paisible, seule, et du plaisir de partager ce goût pour le thé en en offrant à une amie devenue aujourd’hui adepte, en initiant mon compagnon qui boit maintenant son thé sans sucre, en partageant avec mon entourage des madeleines au thé vert matcha…

  20. Maman Dine dit :

    Bonjour et merci pour ce concours !!
    Mon secret de thé à moi c’est le moment où je franchi la porte d’une petite boutique de ma ville qui ne paie pas de mine mais dans laquelle se trouve 1000 et 1 thés différents. Dès que je rentre dans cette boutique, je me sens transportée par les odeurs, les couleurs, toutes ces boites que j’aimerai rapporter chez moi. Je pourrai y rester des heures. C’est ma Bulle à moi. Lorsque je suis dans cette boutique, j’ai une sensation de plénitude, de bien être que je ne retrouve nulle part ailleurs.
    Belle soirée

  21. Maude dit :

    Ce ne sera plus un secret, mais tant pis! Après avoir lu toutes ces belles expériences, j’aimerai aussi vous raconter un secret. C’est juste la façon dont je suis venue au thé.

    Lorsque j’étais étudiante aux Beaux-Arts, nous devions souvent travailler toute la nuit pour finir nos travaux. Afin de tenir, une amie nous préparait du thé (tout d’abord en sachet ) que nous buvions par litre en théière, le nez plongé sur nos feuilles de papier grand format. Nous les nommions alors comme les thématiques abordées en cours.
    Et aujourd’hui, plus de 10 ans après, mon amie et moi, nous buvons encore du « thé à la perspective » (thé noir Ceylan ou Assam), du « thé au jardin » (Darjeeling) ou du « thé du cinéma » (montagne bleue)…

    Merci à Mademoiselle thé pour son super blog et merci à Lydia Gautier pour son/ses livres.
    Je n’ai pas résisté à m’offrir ce dernier pour Noël, mais je ferai toujours un beau cadeau si j’en ai deux!

  22. Bonjour, belle idée que ce concours! Mon premier secret de thé est la lecture de « Poèmes du thé  » de Bernard Petit , illustré par Keiko Yokoyama. Lire ces waka et tanga de Sen no Rikyu et admirer les calligraphies est enivrant. Mon second est le respect des températures de l’eau: j’oscille du charme de la méthode très poétique et ancestrale chinoise avec des « yeux de crabe » ( 90° pour les thés oolong), « yeux de crevettes » (70 à 75° pour les thés vert et blanc) , « yeux de dragons » ’100° pour les thés noirs) à la méthode moderne et sûre d’une bouilloire avec thermostat.
    Mon troisième est partagé par beaucoup.. j’ai une théière par famille de thé..
    J’ai adoré l’exposition « Histoire d’une boisson millénaire » à Guimet. Bien à vous. Merci

  23. Erlaewen dit :

    Mon petit moment/secret de thé?

    Certains jouent avec des canards dans leur bain moi… je joue avec ma boule à thé canard qui m’a été offerte pour mon anniversaire.

    Il est tellement mignon que je m’amuse à le faire traverser mon ENORME mug d’un coté à l’autre pendant que le thé infuse :p (bon, j’avoue, parfois j’oublie de calculer mon temps d’infusion…)

  24. Miss Cupcake dit :

    Je participe avec plaisir à ce concours. Cela me ferait très plaisir de recevoir un exemplaire des 1001 secrets sur le thé, dédicacé par Lydia.
    Pour partager mon « secret de thé », je vous emmène dans ma chambre meublée et décorée à la japonaise (tatamis, futons, kakemono …). Après avoir passé des vacances au Japon, j’ai eu envie de recréer chez moi un petit coin pour le thé, comme ceux que l’on trouve dans les hôtels et les ryokans. J’ai donc disposé, sur une étagère, une mini bouilloire, une petite théière japonaise, deux tasses et un pot à thé. Quel plaisir de se préparer et déguster un sencha dans mon petit coin d’Asie, en bouquinant « Le livre du thé », d’Okakura. Voilà mon secret de thé. Il me tarde d’en découvrir 1000 autres dans le livre de Lydia …

  25. Roland F dit :

    Courir trente minutes avec le chien puis manger un biscuit salé. Ne rien boire. Monter le chauffage et danser dans son salon. Et toujours ne rien boire. Faire chauffer de l’eau en écoutant le chant des bulles. Regarder les feuilles d’un Bao Zhong à la lumière pâle d’un après-midi d’hiver. Poser les doigts sur la rugosité de l’argile chaude et laisser pénétrer la soif en attendant. Ne rien faire d’autre. Respirer le nectar et avaler les vapeurs. Humecter les lèvres et résister au désir. Ne boire d’abord qu’une unique gorgée. En accueillir la sensualité. Puis, faire couler une bonne rasade brulante le long de la gorge et sentir une chaleur interne envahir le corps jusqu’à la transpiration et l’ivresse.
    Mon secret du thé, c’est qu’il peut désaltèrer jusqu’à la jouissance.

  26. [...] autour du thé. Les dernières nouveautés y sont disponibles (Le livre de Nadia Becaud, celui de Lydia Gautier…) ainsi que le livre de [...]

  27. Emilio Day dit :

    Très vite, j’avais mon 1er cocktail en tête car le thé « Souvenir de Damas » a des arômes très caractéristiques de rose et de litchi qui m’ont tout de suite inspiré (recette à découvrir dans un prochain post). Associé au gin et au triple sec, travaillé en punch, le « Punch de Mrs Rose » était né. 1 sur 3 : ok, mais il en fallait encore deux autres !

  28. michele dit :

    Mille remerci-thés ^_^

  29. Bonjour,

    Le truc qui me plaît c’est le sachet de thé froid que je mets chaque matin sur mes paupières pour les décongestionner! Un excellent anti-cernes aussi :) Merci à vous!

  30. Laurence dit :

    J’ai hâte de parcourir ce livre. Je connais certaines vertus du thé mais je ne connais pas tout cela en détail. Vu la taille du livre, je pense que ce dernier est très exhaustif en la matière.

Leave a Reply