Tamayura : le Bel Esprit du Thé Japonais

Tamayura Une Mademoiselle Thé

Je vous parle régulièrement de Tamayura, marque de thés japonais, sur ce blog sans jamais avoir pris le temps de leur dédier un billet.

Issus des théiers de la région de Yamé, dans la Préfecture de Fukuoka, sur l’île de Kyushu, les thés de Tamayura constituent, selon moi, une des gammes de thés japonais les plus agréables et d’un rapport qualité-prix peu égalé.

J’ai eu la chance de partager un moment de dégustation des plus conviviales et apaisantes qui soit avec leur équipe d’experts.  Ils ont une approche incroyablement respectueuse des produits et des gens. Le « Bel Esprit du Thé » n’est absolument pas galvaudé pour Tamayura, vous le constaterez rapidement!

En préambule, (et peu de marques peuvent avancer cet argument), les thés sélectionnés sont issus d’ichibancha (les 1ères récoltes).

Voici une rapide présentation et conseils (qui n’engagent que moi)!

1°) Houjicha (j’écris souvent Hojicha) : Il s’agit ici de tiges de feuilles de théiers (également de 1ère récolte) appelées Kukicha  . Ce thé est une bonne introduction aux thés japonais. Peu de théine, un petit goût grillé voire malté, de fruits à coque qui se marie à merveille avec des petits cakes au chocolat! Mes enfants adorent et le dégustent à volonté même le soir!

2°) Genmaicha : Ce thé vert japonais (sencha ou bancha) est agrémenté de riz torréfié et chez Tamayura, il lui est ajouté du matcha pour le goût et la texture. Je propose souvent ce type de thé à mes amis qui souhaitent un thé vert mais ont des préjugés ou de mauvaises expériences avec le thé japonais. Ils ne sont rarement, oserais-je dire « jamais » déçus! Il est devenu à la maison, un passe-partout!

3°) Sencha : Le Thé Vert Japonais. Il m’accompagne souvent en journée. Des notes d’herbes fraîchement coupées, une saveur inimitable. A faire infuser à votre goût mais il serait dommage de dépasser une eau à 75/80°C. Tamayura propose un Shincha 2011 (ou Sincha), une toute première récolte équivalente aux First Flush pour les Darjeeling. Ce thé nouveau  aux notes minérales et de cassis est incroyable. La quantité est très limitée et ce thé doit être consommé très rapidement.

Ces 3 premiers types de thé sont disponibles en sachets pyramide (j’en emporte souvent au bureau!) ou en feuilles entières.

J’ajouterai que le nouveau site en ligne de Tamayura est extrêmement bien pensé, que l’on connaisse le thé japonais ou non. Il propose notamment un descriptif illustré pour préparer chaque thé!

Parlons maintenant du haut de gamme de chez Tamayura.

4°) Gyokuro : ce thé vert japonais, un joyau du thé (le prix va de pair avec ses caractéristiques extraordinaires), en provenance des plantations d’Hoshino Mura est appelé un thé d’ombre car couvert 3 semaines avant la récolte. Ses feuilles sont reconnaissables à leur couleur vert très foncé avec des reflets bleu. La saveur umami du Gyokuro est difficilement descriptible pour nos palais occidentaux. Cette saveur, appelée 5ème saveur, me rappelle personnellement la mie de pain. Il est préparé généralement de façon très concentrée mais faites à votre guise, en ne dépassant pas une eau à 50/60°C! Et d’ailleurs, ne jetez pas les feuilles de Gyokuro après infusion, je vous en reparle très vite !

5°) Matcha ou maccha : Tamayura vous en propose pour la cuisine (vous pouvez découvrir ou redécouvrir cette recette de truffes d’ailleurs!) ou pour le déguster « battu » comme lors des cérémonies de thé japonaises.

J’ai un petit faible pour leur gamme d’accessoires et d’objets du thé. Les tasses et théières proposées sont réalisées par Shimizu Genji, potier de son état, vivant à Tokonamé (l’équivalent de Yixing en Chine pour les amateurs!). La particularité de cet artiste est de signer ces oeuvres avec son pouce! Vous avez déjà pu voir dans mes précédents billets un de leur Kyusu (cette théière japonaise souvent dénommée « poêlon japonais » étant donnée la forme de son manche). Mon dernier achat chez eux est d’ailleurs un Kyusu ouvert.

Olivier Leclerc, expert en thés chez Tamayura, gourmand et gourmet, a cette faculté de parler aux novices comme aux grands connaisseurs, de les faire rêver et de faire des comparaisons pour que nos papilles s’éveillent. Prenons l’exemple de nos régions viticoles; Olivier Leclerc compare les thés issus de la région d’Uji à des Côtes du Rhône longs en bouche, ceux de Kagoshima à des Bordeaux plus courts et enfin, ceux de Yame qui s’apparenteraient davantage à des Bourgognes, avec leur touche de féminité…

Pour finir sur une autre note poétique, certains s’interrogent quant à la signification de Tamayura. Madame ONO de Tamayura, instructeur diplômé en thés japonais, m’explique qu’il n’est pas toujours facile de traduire en français les termes et expressions japonais. Voici, si ce n’est la traduction, l’idée et le message de Tamayura : « L’atmosphère chaleureuse que procure, par un contact éphémère, le son de petites pierres d’énergie spirituelle ».

Je vous souhaite de belles découvertes, de bonnes dégustations, bref, de bons moments de thés japonais!

Tamayura
Site pour commander en ligne
(frais de port offerts à partir de 50€ d’achat)
Thé à partir de 9,10€. Théière à partir de 34€
De Paris à Cancale, en passant par Milan : Points de ventes et de dégustation ici.
Crédit photos : Mademoiselle Thé (sauf pour la copie d’écran du site de vente en ligne de Tamayura)
Rendez-vous sur Hellocoton !
You can leave a response, or trackback from your own site.

21 Responses to “Tamayura : le Bel Esprit du Thé Japonais”

  1. Yasmine dit :

    J’aime beaucoup Tamayura!
    Lorsque nous sommes allés chez Georges Cannon il y un an, nous avions rencontré Olivier Leclerc qui nous avait très gentiment expliqué l’histoire de la marque et les subtilités des thés verts. Nous avions même eu droit à une dégustation de sencha.
    J’aime bien l’ajout de matcha au genmaïcha.
    J’adore les poteries vendues sur le site, mais je n’ai pas encore craqué…
    Et j’aime beaucoup votre blog! Merci pour les infos que vous nous donnez

  2. Francine dit :

    Encore un magnifique billet qui m’a rappelé mes rencontres avec Olivier, je constate que tu as craqué aussi, peut-il en être autrement? J’ai hâte de le revoir à Paris ou … à Strasbourg. Merci chère Claire de m’avoir fait revivre des moments forts!

    • Mademoiselle Thé dit :

      Merci Francine pour tes encouragements! Il faut dire que c’est Olivier de Tamayura qui a su faire apprécier le gyokuro à mon mari. Pendant toutes ces années, je n’y étais pas parvenue ^_^ Le thé est aussi, parfois, (souvent!) une histoire d’hommes…

  3. Loula dit :

    J’ai déjà acheté plusieurs fois chez eux (via George Cannon d’ailleurs) le fameux genmaicha et je me dis toujours qu’il faudrait que je goute leur sencha! Et puis ces sachets pyramide me ferait peut-être reprendre goût au thé au boulot!!!
    Et puisque je suis là j’en profite aussi pour te dire que j’aime bien ce blog!!

  4. [...] Tamayura : le Bel Esprit du Thé Japonais Je vous parle régulièrement de Tamayura, marque de thés japonais, sur ce blog sans jamais avoir pris le temps de leur dédier un billet. Source: mademoiselle-the.fr [...]

  5. [...] (je vous en reparle très bientôt, ils ont un super Salon de T et proposent les thés japonais Tamayura!) ainsi que le « Restaurant KEI«  du Chef [...]

  6. Plum Blossom dit :

    Je ne connaissais pas cette marque, et malheureusement, il n’y a pas de boutique sur Montpellier, peut-être un jour…
    Par contre, je connais bien ces thés par le biais du Palais des Thés. Les as-tu goûter? Si oui, peux-tu me dire lesquels tu préfères?

    • Mademoiselle Thé dit :

      Bonjour! Merci pour ce message.
      Pour ce qui est des thés Tamayura, tu peux te les procurer en ligne ici http://www.tamayura.fr/the_vert/the_japonais .
      Pour ce qui est de la sélection des Thés Japonais du Palais des Thés, j’apprécie leur gamme complète du bancha au tamaryokucha en passant par leur kukicha. Je les sirote depuis quelques années ;-) Tu en apprécies un en particulier chez eux?
      Mon frère vit à Montpellier, peut-être aurons-nous l’occasion de se faire un tea-time dans le sud!
      Et si tu as de bonnes adresses autour du thé dans ta région, n’hésite pas à les partager!

      • Plum Blossom dit :

        Bonsoir,

        Je dois avouer que pendant très longtemps, je n’aimais pas le thé, j’ai vécu quelques années en bretagne, et j’avais droit au thé au lait, ce qui était pour moi, une véritable torture.
        Et puis j’ai redecouvert le thé il y a maintenant quelques années et en particulier par le biais du palais des thés. J’aime beaucoup leurs thés japonais: fleur de geisha, genmaicha. Recemment, ils m’ont fait découvrir les hojicha, et j’adore le shirarore Kuki Hojicha.
        A côté des thés japonais, j’ai un petit faible pour le Long jin et le thé des sources.
        ça me ferait vraiment plaisir de prendre un thé avec toi si un jour tu viens sur Montpellier!
        Bonne soirée

  7. Christiane dit :

    Chère Mademoiselle T vous n’avez pas dit ce que vous faites de vos feuilles de gyokuru infusées et je reste bien curieuse…

  8. [...] background-position: 50% 0px; background-color:#222222; background-repeat : no-repeat; } mademoiselle-the.fr (via @Melle_The) – Today, 10:01 [...]

  9. [...] Je vous présentais cet été l’une de mes marques de thé japonais préférée : les Thés Japonais Tamayura (cliquez ici pour lire ou relire le billet qui leur était dédié). [...]

  10. [...] 26 Mai 2012 : MARSEILLLE – Dégustation de Thés Japonais et de Vins – avec TAMAYURA  et les Caves [...]

  11. [...] le salon de T et la boutique (livres de cuisines du Chef Hissa, ceux co-écrits avec Elisabeth, thés et accessoires Tamayura et produits japonais comme le Yuzu Tea (incroyable, je vous en reparlerai, même s’il ne s’agit [...]

  12. [...] permettez-moi juste de vous révéler quelques marques présentes qui me sont chères : Tamayura (pour les Thés Japonais), l’Autre Thé ou encore Compagnie Coloniale… Ce billet de rentrée ne se termine pas [...]

  13. [...] Laurence Alemanno, Katrin Rougeventre de la Maison de Thé George Cannon, Olivier Leclerc de Tamayura, Chajin, Jugetsudo, Workshop Issé , Olivier Schneider spécialiste en Puerh et… Mademoiselle [...]

  14. Bonjour,
    Pourriez vous me donner les coordonnées d’Olivier Leclerc afin d’organiser une cérémonie dans un lieu prestigieux.
    Merci
    Bien à vous,
    Gregory
    06 72 44 52 65

Leave a Reply