Karakuri, une poupée pour servir le thé

Mes proches reconnaîtront ici mon attirance pour la cérémonie du thé japonaise : Le ChaNoYu (茶の湯 qui se traduit par « eau chaude pour le thé », tout simplement). Il est vrai que, dès que j’ai un moment, tous les prétextes sont bons pour participer à un extrait de cérémonie à Paris ou ailleurs (j’espère bientôt au Japon!).  Revenons aux Karakuri.  Il existe des dizaines de poupées différentes au Japon. Les Karakuri sont des poupées mécaniques (les fans de mangas ou les « pro » de robotiques en parleraient mieux que moi). Ces poupées pouvant jouer de la musique, tirer à l’arc… étaient très appréciées à l’époque Edo (1600-1868). Les plus riches s’en dotaient pour animer leur salon.

J’ai régulièrement vu cette image de poupée japonaise ancienne portant une tasse de thé.  Mais je n’avais pas vraiment creusé le sujet…

Le British Museum conserve un livre et l’une de ces poupées (je les remercie d’ailleurs, car en quelques clics et en deux jours, ils vous envoient par mail les images que vous souhaitez utiliser!).

.

Un récent film d’un constructeur automobile (Mazda) m’a donné envie de vous parler de ces Karakuri, de cette poupée portant le thé : « cha-hakobi ningyō« . Un mécanisme savamment pensé permet à cette poupée d’avancer sur le tatamis vers un invité pour le servir dès lors qu’on lui pose une tasse de thé sur les mains.

Le thé est bien entendu un prétexte (!) dans ce billet. Il ne s’agit pas de vous parler du breuvage japonais mais de la magie qui l’entoure. Certains, comme des managers de chez Mazda, parlent de philosophie, de la philosophie de la surprise. Qui, en effet, s’attend à ce qu’une poupée vous apporte le thé? Les Karakuri sont également étudiées pour mettre en avant l’importance de chaque geste dans tout ce que nous faisons : le Karakuri-Kaizen, l’art où chaque mouvement prend sa signification.

Même s’il s’agit de marketing et de publicité, Mazda met de la magie dans la présentation de ces véhicules. Ils nous expliquent comment ils peuvent apprendre des poupées qui servent le thé…

Ces extraits de cérémonie du thé, lorsque j’ai la chance d’y assister, sont pour moi des moments de détente absolue. Je me concentre sur les gestes du maître. Nos respirations prennent le même rythme. Boire le thé fait partie d’un tout mais n’est pas une fin en soi. Il s’agit pour moi d’un prétexte… un prétexte à tant de belles choses…

Je vous invite également à relire ce billet;  j’y parlais également du matcha (maccha).

Rendez-vous sur Hellocoton !
You can leave a response, or trackback from your own site.

6 Responses to “Karakuri, une poupée pour servir le thé”

  1. Sucre Glace dit :

    merci pour cette trouvaille, c’est joli à regarder et philosophique à la fois… pourvu qu’Hello Kitty ne croise jamais le chemin de ces poupées Karakuri !

  2. Francine dit :

    Je ne suis pas encore remise de ce que je viens de lire! Je suis impressionnée par l’aura du thé et je n’ai pas encore regardé la video Mazda ! Merci Claire pour ces infos, tu commences très bien tes vacances, je sens que tu vas nous gâter!

  3. nikosan dit :

    Superbe… je ne connaissais pas !

  4. [...] Karakuri, une poupée pour servir le thé Mes proches reconnaîtront ici mon attirance pour la cérémonie du thé japonaise : Le ChaNoYu (茶の湯 qui se traduit par « eau chaude pour le thé », tout simplement). Source: mademoiselle-the.fr [...]

  5. Fabuleuses ces petites poupées !
    Une fois de plus le savoir-faire japonnais m’impressionne!

  6. Maxine dit :

    Bonjour,
    je suis comme toi et comme beaucoup, subjuguée par la cérémonie du thé…
    Mais là les petites Karakuri, je ne connaissais pas elles sont incroyables, j’aime beaucoup. Il y a tellement à découvrir de cette culture…

Leave a Reply