[CARNET DE VOYAGE] CHINE : Le Thé Vert Sauvage d’Anji

Thé Vert Sauvage Anji Chine Mademoiselle Thé Une

Le 30 avril 2011, j’embarquais avec un petit groupe de joyeux voyageurs pour Shanghai. Nous allions y être accueillis par Pascal Delot, acheteur de thé et Shi Hong, son épouse. A peine arrivés, à peine le temps de s’imprégner de quelques odeurs de Hangzhou, capitale historique de la Chine ancienne, que nous partons avec celui qui allait devenir mon « Joyeux Gourou du thé, mon Maître à penser le thé… » pour notre première aventure autour du thé à la découverte du thé Sauvage d’Anji.

Deux toutes petites heures pour nous retrouver dans un autre monde : celui de la campagne chinoise du Zhejiang. L’accueil de la famille CHEN me fait ressentir comme un début de mélancolie tellement l’écart culturel entre ma vie et la leur est vaste. Mais ce sentiment me réchauffe finalement le cœur. Je me dis que le regard de ce vieil homme qui a dû être le plus bel homme du village ne me laissera pas repartir en France comme je suis venue.

Mon premier thé « à la chinoise » me sera servi ici. « A la chinoise », comprenez quelques feuilles de thé de la récolte familiale jetées dans un verre d’eau chaude. Mes « chochotteries de théophile parisienne » sont bien loin.

J’ai du mal à réaliser que je vis un de mes rêves : celui de venir à la source du thé. Je prête une oreille attentive, les yeux rivés sur mon verre de thé, à ce que dit Pascal. Il nous explique qu’il n’aurait jamais découvert ce paradis de théiers sauvages sans l’aide d’une amie chinoise, contrôleuse des naissances au planning familial, qui connaît, de fait, chaque foyer, chaque enfant (unique !). Pascal ne voulait pas sélectionner le premier thé d’Anji venu, il voulait un thé qui lui ressemble et il l’aura trouvé là ce thé sauvage, dans ce minuscule village de bûcherons dont la production de thé ne dépasse pas les frontières de la province voire des alentours.

Monsieur Chen, le vieil homme propriétaire des lieux, nous guide dans la montagne, à travers les bambous naissants recouverts de duvet et les bambous plus avancés en âge d’un vert acidulé, vers les théiers sauvages et jusqu’à la bâtisse du garde forestier. Même sauvages et mêlés dans toute cette végétation, les bourgeons et les feuilles tendres de thé se distinguent par leur couleur et leur brillance.

Monsieur Chen prendra soin de préparer des bâtons de bambous pour chacun, ouvrira le passage et veillera à ce que les bûcherons, venus tailler et transporter à bout de bras les bambous, puissent évoluer sans encombre.

Nous reprenons le thé ici, dans ce lieu isolé, où vit un seul homme sans eau courante ni électricité, où se croisent les cueilleuses qui redescendent, polochons de feuilles de thé à l’épaule vers le village pour déposer le fruit de leur travail aux portes de la petite manufacture, haut lieu de rassemblement , d’échanges et de rires. Tout commence ici !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
You can leave a response, or trackback from your own site.

5 Responses to “[CARNET DE VOYAGE] CHINE : Le Thé Vert Sauvage d’Anji”

  1. Francine dit :

    Grâce à toi, j’ai voyagé de grand matin. Merci pour ce bel article, on s’y croirait…

  2. [...] Je rentrais, il y a quelques semaines de ces provinces chinoises où j’ai pu partager des merveilleux moments de thé grâce à Pascal Delot, acheteur de thé en Chine et sa compagne. La première famille de fermiers rencontrée produisait un thé vert sauvage à 80 km d’Hanghzou (cf. l’article [CARNET DE VOYAGE] CHINE : Le Thé Vert Sauvage d’Anji.) [...]

  3. [...] « petites merveilles » rapportées des campagnes chinoises comme par exemple le thé vert sauvage d’Anji (pour ce qui est de sa fabrication, vous pouvez la découvrir [...]

  4. Mira-belle dit :

    J’aime beaucoup les thés de Chine mais je m’inquiète toujours pour le taux de pesticides.

    Pour fans de thé: http://www.leblogdelamirabelle.net/pensees-qui-trainent-par-la/le-the-jaune-sans-ceremonie-chai-stories/

  5. [...] Vous participerez aux récoltes et à la manufacture des thés (lire mes premiers billets ici (thé sauvage d’Anji) et là (Manufacture du Thé Vert). Vous vivrez des moments uniques dans des villages, des temples [...]

Leave a Reply to Mira-belle