TORAYA, « LE » salon de thé japonais à Paris

Une toraya MAdemoiselle The

Voilà 30 ans que Toraya, le salon de thé-pâtisserie est venu s’installer à Paris pour nous offrir les plus belles pâtisseries japonaises que je connaisse : Wagashi, Namagashi et autres Yokan servis à votre guise avec un thé japonais.

Point de crème fraîche et autre crème au beurre à la française. Les ingrédients ici se nomment azuki, agar-agar, wasambon-tô, igname… Au-delà des simples ingrédients inconnus pour la majorité d’entre nous, une véritable invitation à la poésie, à l’éveil des 5 sens.

J’ai eu la chance et l’honneur d’être conviée il y a quelques mois par Toraya pour les 30 ans de cette maison. Monsieur Mitsuhiro KUROKAWA, 17ème génération de dirigeants de cette maison fondée à Kyoto en 1520, nous a exposé les moments forts du fournisseur officiel de la Cour Impériale depuis le milieu du XVIème siècle. (Pour nous re-situer, nous sommes en France sous le Règne de François 1er).

Tora veut dire Tigre en japonais (d’où l’emblème de cette maison). Juste pour l’anecdote Tora me rappelle le Film Tora ! Tora ! Tora ! que mon grand-père adorait se passer en boucle ! La légende veut que Kichiemon KUROKAWA, 2ème de la génération, entendit une voix qui l’amena à trouver une statue de Bishamonten. On prête à cette divinité des guerriers (bouddhisme et shintoïsme) la faculté d’apporter le succès. Bishamonten étant né l’année, le mois, le jour et l’heure du tigre, le nom de Toraya était tout trouvé. Une statue de Bishamonten est d’ailleurs conservée à la boutique de Kyoto.

Je vous laisse parcourir ici l’histoire de Toraya.

Revenons aux délicatesses et mets japonais. Au 10 rue Saint Florentin (Paris 1er arrondissement), près de la Concorde, de la place Vendôme, de la rue de Rivoli et du Jardin des Tuileries, un salon de thé-pâtisserie-boutique vous propose du lundi au samedi de 10h30 à 19h00 (et je vous conseille vivement de réserver) de venir passer un moment autour d’un déjeuner ou d’une pâtisserie dont eux seuls ont le secret de fabrication.

Chaque mois, Toraya vous propose des nouveautés à haute teneur en symbolique à défaut de calories. Dorothée de Boisséson, experte Japon réputée et reconnue pour tout ce qui a attrait au Japon, personne délicieusement enthousiaste que j’ai eu la chance de rencontrer lors de certaine de ces conférences autour du japon et… du thé, traduit la description de chaque namagashi. N’hésitez- pas d’ailleurs à demander une copie de cette traduction. L’équipe Toraya vous l’offrira avec plaisir.

Mais qu’est-ce qu’un wagashi?

Un Wagashi est une pâtisserie japonaise.

Le Namagashi est une pâtisserie fraiche dont la texture, la forme, les couleurs évoluent au cours des saisons. La symbolique est primordiale d’autant que ces « douceurs » ont pour vocation d’être offertes lors de cérémonies du thé pour le message qu’elles délivrent. Leur saveur légèrement sucrée permet également d’atténuer l’amertume du thé offert à l’occasion d’une cérémonie. Votre pâtisserie vous sera servie sur une petite assiette en laque. Un pic en bois (Kuromoji) vous permettra de découper délicatement ce que je considère personnellement comme une petite œuvre d’art !

Le Yokan est une pâtisserie en gelée (mais n’allez pas vous imaginer une gelée tremblotante !).

Vous découvrirez également le Manjû à base de haricots rouges et enveloppé d’une pâte briochée  cuite à la vapeur.

Les Monaka sont de délicates gaufrettes fourrées aux haricots.

Vous découvrirez quelques sucreries tel que les Suiko composées de sucre traditionnel japonais et façonnées de manière évocatrice.

Toraya dispose d’un catalogue de 3000 gâteaux. Certains parmi eux étaient déjà servis il y a 5 siècles !

 

Parmi les ingrédients principaux, vous ne trouverez que des ingrédients naturels. En voici la liste succincte :

Azuki : petit haricot rouge ou blanc. Il vous est proposé en pâte, coulis, confiture ou morceaux dans vos mets.

Kanten (mieux connu sous le nom d’agar-agar). Préparé à partir d’une algue, ce gélifiant naturel sert notamment à préparer les Yokan.

Wasambon-tô : le sucre traditionnnel japonais issu de la canne.

La farine de riz, l’igname, le soja et parfois la pomme de terre font partie des recettes.

Mais ne nous y méprenons pas nous, occidentaux, ces ingrédients surprenants à leur énoncé participent tous à une expérience gustative et esthétique unique.

Je venais chez Toraya initialement pour leur wagashi puis peu à peu le lieu m’a donné envie d’y rester le temps d’un déjeuner au rythme du gazouillis des oiseaux bien installée dans ces fauteuils enveloppants. La carte du déjeuner change également tous les mois. Voyez ici.

Venons-en enfin à ces autres merveilles que sont les thés japonais. Toraya propose une sélection de thés sur place ou à emporter.

Le fameux Matcha (thé vert en poudre battu pour vous offrir une texture mousseuse). Il pourra vous être proposé chaud (de la même façon que lors d’une cérémonie de thé japonaise – le Chanoyu), glacé ou encore agrémentant un chocolat chaud (dépaysement assuré pour vos papilles).

L’Hojicha (thé vert torréfié) est proposé en accord avec votre repas.

Vous pourrez également demander un Genmaicha (thé vert agrémenté de riz soufflé), un Gyokuro (thé haut de gamme appelé thé d’ombre) ou un Sencha (un thé vert de qualité mais plus classique). Je vous conseille personnellement le Sobacha. Il ne s’agit pas là  de thé mais de Sarrazin légèrement grillé infusé 2 minutes avec une eau très chaude (ce qui n’est pas le cas, vous en conviendrez pour la majorité des thés du japon).

J’aimerais à travers ce billet vous retranscrire toute la sincérité avec laquelle l’équipe de Toraya vous invite à passer un moment riche de tout point de vue mélant tradition et modernité, gourmandise et bien-être. Tout un poème…

Toraya
10, rue Saint-Florentin, 75001 Paris
Téléphone :  01 42 60 13 00
Métro : Concorde, Madeleine.
Ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 19h00 (hors fêtes et jours fériés)
Rendez-vous sur Hellocoton !
You can leave a response, or trackback from your own site.

16 Responses to “TORAYA, « LE » salon de thé japonais à Paris”

  1. Kaeru dit :

    Toraya, c’est tout le charme d’un japon figé dans les années 70. Si les prix sont un peu onéreux, la qualité des thé et des wagashi est sans reproche. Attention cependant, certaines boissons (comme celles à l’amande en été) sont excessivement sucrées.

    C’est un endroit que j’aime beaucoup, avec une déco devenue aujourd’hui très kitch, des belles céramique et des magnifiques fleurs. Quand le Japon me manque, j’aime bien y faire un tour, passer du temps à papoter avec les amies à déguster un thé délicat, goûter et partager les pâtisserie.

    D’ailleurs, cela fait plusieurs mois que je n’ai pas poussé la porte… et ce billet me donne furieusement envie d’y retourner :)

    • Mademoiselle Thé dit :

      Merci beaucoup pour ce commentaire. J’ai également une furieuse envie de wagashi de retour de Chine!!! Je pense y faire un tour très bientôt.

  2. Heol dit :

    Toute ces « patisseries » attirent la curiosithé. N’étant pas de Paris, je n’y suis pas souvent mais je trouverai bien l’occasion.

    Au plaisir de te lire

  3. Sucre Glace dit :

    je suis allée chez Toraya récemment.
    et comme il faisait chaud ce jour là…je me suis décidée pour un macha….glacé !
    en revanche, légèrement déçue par la déco de Toraya (sans vouloir polémiquer, évidemment…)

    • Mademoiselle Thé dit :

      Leur matcha chaud ou glacé est un régal. Je te conseille également le Sobacha (même s’il ne s’agit pas de thé mais d’une infusion de sarrazin grillé). Pour la déco, j’étais un peu étonnée au départ mais leurs fauteuils si enveloppants, ce petit gazouillis en fond sonore…, je ne peux plus m’en passer!
      A très bientôt et bon voyage!

  4. J’ai découvert leurs pâtisseries il y a environ 1 an de cela.

    Poèsie, rêve, magie des papilles, délicatesse, voyage, étincelles : sont autant de mots qui me viennent à l’esprit lorsque j’ai la chance de déguster une de leurs « pâtisseries-poèsie » comme j’aime les appeler.

    J’en profite pour te dire que je découvre par hasard ton joli blog :-)
    J’aime beaucoup :-)

  5. laure dit :

    Ahhhh, j’ai découvert ce lieu incroyable au printemps.
    Le lait d’amande aux fruits rouges était un véritable délice. L’atmosphère feutré et raffiné donne envie de mieux connaître la culture japonaise…

    • Mademoiselle Thé dit :

      C’est une valeur sûre à Paris! Je voudrais passer tout mon temps à vous faire des billets sur mes découvertes et mes jardins secrets autour du thé!!!!

  6. [...] Toraya Paris, ce salon de thé japonais, dont je vous parle si souvent, nous propose une pâtisserie éphémère pour célébrer ce moment symbolique qu’est l’équinoxe d’automne;  jour et nuit sont alors à égalité! [...]

  7. agar agar dit :

    agar agar…

    [...]Toraya, LE Salon de Thé Japonais | Mademoiselle Thé[...]…

  8. l'agar agar dit :

    l’agar agar…

    [...]Toraya, LE Salon de Thé Japonais | Mademoiselle Thé[...]…

  9. Arnaud P dit :

    Je me suis rendu à TORAYA deux fois! et à deux reprises je me suis régalé. Les papilles étaient en ébullitions et mes yeux, admiratifs des patisseries nippones qu’il propose !!!!
    A refaire ……

  10. Karin B. dit :

    Merci Mademoiselle Thé

Leave a Reply